1/08/2010

La Tunisie qui se lève-tôt


Lève-tôt, ils ont laissé leurs rêves sous la couette ou ils ne rêvent plus tout simplement. Des visages mornes dénués de tout sourire. Le son de leurs pas sur le bitume donne le tempo à des corps cadavériques qui se déambulent.

Il faut bien trimer. A ce qu’on dit le travail c’est la santé (foutaise). Le travail bousille la santé physique et mentale.

Un défilement interminable de prolétaires, les artères principales du centre ville qui grouillent, les cafés qui s’emplissent…c’est la Tunisie qui se lève-tôt.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire